relance automobile électrique

La relance de l’automobile électrique après le Covid-19

Il fait parti des sinistrés de la crise sanitaire liée au Covid-19. Le secteur automobile Français a connu un fort ralentissement de son activité et de ses ventes au cours de ces derniers mois. 

Les ventes de voitures ont chuté de 80%. C’est pourquoi, le chef de l’Etat Emmanuel Macron à évoqué des grands principes pour un plan de relance prévu par le gouvernement. 

L’objectif : Faire de cette crise un levier pour accélérer la transition écologique et encourager les Français à acheter des véhicules électriques. 

Pour les années à venir, on parlera davantage des voitures électriques 

parking borne de recharge

Une nouvelle tendance apparaît, la relocalisation. En effet, le gouvernement prévoit d’injecter 8 milliards d’euros afin d’aider le secteur, en échange on parle de promesse de relocalisation. 

Le groupe PSA prévoit une augmentation de sa production Francaise de véhicule électrique et hybrides r,rechargeables dans les années qui suivent.

Renault quand a lui devra tripler sa production de véhicule électrique d’ici 2022 et la quadrupler d’ici 2024. Un réel tournant qui est entrain de marquer la mobilité électrique sur les routes Française.

Pour le Gouvernement l’objectif est également d’électriser encore plus les parcs automobiles Français. C’est pourquoi, d’ici 2021, 100 000 bornes de recharge supplémentaires vont voir le jour sur le territoire national. 

Un ensemble de mesures qui semble faire signe d’une nouvelle orientation dans le secteur de l’automobile avec comme rôle, la transition zéro carbone et un net amélioration de la qualité de l’air. Emmanuel Macron parle clairement de faire de la France « la première nation productrice de véhicules propres en Europe ». Avec comme objectif principal l’affichage de « plus d’un million de voitures électriques ».

Dans 5 ans, il faudra compter sur l’occasion. L’avantage d’un cout moins cher et de la prolongation de la durée de vie du véhicule. L’objectif étant aussi d’éviter la surproduction, et de favoriser la prise de conscience autour du cout environnemental. 

Il est évident que la voiture électrique d’occasion constitue une réelle opportunité. Une hausse des ventes qui est d’ailleurs déjà visible depuis le début du déconfinement.

Incitations renouvelées et accentuées 

Il est possible d’obtenir des aides et subventions lors de l’achat d’un véhicule. En effet, le bonus écologique à l’achat d’un véhicule dit « propre » atteint depuis début Juin 2020 les 7000€ pour les particuliers, au lieu de 6000€, cela pour les véhicules d’une valeur de moins de 45000€. 

Pour les entreprises et les copropriétés, elles aussi pourront bénéficier d’un coup de pouce fiscal, c’est à dire de 5000€ contre 3000€ précédemment; Pour les véhicules hybrides il est également possible d’obtenir un bonus de 2000€.

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *